Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Tourisme : un été rayonnant pour la Charente-Maritime

Actualités​. Les touristes pourraient être plus nombreux cette année en Charente-Maritime. Une prévision de bon augure après un début de saison satisfaisant.

Tourisme : un été rayonnant pour la Charente-Maritime
Les grandes plages du département ont été très fréquentées lors des mois de mai et juin
[caption id="attachment_5522" align="alignnone" width="630"] Les grandes plages du département ont été très fréquentées lors des mois de mai et juin[/caption] Les touristes pourraient être plus nombreux cette année en Charente-Maritime. Une prévision de bon augure après un début de saison satisfaisant. Deuxième département le plus visité de France derrière le Var en 2016, la Charente-Maritime demeure la première destination française durant les mois d’été. Avec 1,8 milliard d’euros de retombées économiques par an, le tourisme est un vecteur essentiel de l’économie du département. Cette année encore, il s’apprête à accueillir plusieurs millions de touristes. Selon les études menées par Charente-Maritime Tourisme, les prévisions semblent excellentes du côté des professionnels. La plupart d’entre eux estiment que leur activité cet été sera au moins équivalente à celle de 2016, voire supérieure. Certains hébergeurs affichent déjà complet pour le week-end du 14 juillet. Quelques incertitudes persistent sur les réservations du début du mois de juillet en raison des vacances scolaires tardives, ainsi que sur celles de la dernière semaine d’août. Des disparités sont également constatées selon les territoires, le pays royannais et le pays rochefortais enregistrent pour l’heure un taux de réservation moins important que celui de l’an dernier. Le littoral privilégié en avant-saison La saison touristique 2017 a connu des débuts satisfaisants dès le printemps avec un mois d’avril particulièrement lucratif. Les vacances scolaires et le week-end de Pâques ont permis d’accueillir un grand nombre de visiteurs. En revanche, le mois de mai est considéré comme mitigé, aussi bien du côté des hébergeurs que pour les lieux de visite, avec une activité en baisse de 45 % par rapport à l’an dernier. Le mauvais temps lors du week-end du 1er mai et le deuxième tour de l’élection présidentielle lors de celui du 8 mai expliquent en partie ces résultats. Les chiffres sont en revanche excellents pour le week-end de l’Ascension, le beau temps et la généralisation du vendredi férié ayant favorisé l’activité. Un engouement qui a davantage profité aux sites de plein air. Les grandes plages du département ont logiquement été très fréquentées, de même que le port de La Rochelle qui a enregistré une forte augmentation de son affluence. En revanche, des sites comme le zoo de La Palmyre, le Château des énigmes et L’Hermione enregistrent des résultats en baisse par rapport à l’an dernier. De même, tous les territoires n’ont pas profité de la même manière des périodes d’affluence, le littoral ayant largement bénéficié au détriment de l’intérieur du département. Malgré ces quelques déceptions, le mois de juin a redonné le sourire aux professionnels qui jugent cette avant-saison globalement réussie. Sur les trois premiers mois, 42 % d’entre eux estiment leur activité stable par rapport à 2016 et 39 % constatent même une augmentation. Des chiffres très encourageants avant d’entamer la haute saison qui s’annonce, une fois encore, particulièrement animée pour le département. [caption id="attachment_5523" align="alignnone" width="630"] Les touristes pourront visualiser leur parcours à l’aide d’une application[/caption] Vélo et chasse au trésor à l’honneur Pour cette année 2017, Charente-Maritime Tourisme a décidé de proposer deux nouvelles activités. La première est destinée aux amateurs de chasse aux trésors qui pourront s’essayer au Geocaching avec les onze premiers parcours disponibles dans le département. Proposé par Terra Aventura, ce loisir 2.0 permet de rechercher des objets à l’aide d’un smartphone ou d’un GPS de randonnée. Pour trouver le trésor, les participants devront se mettre à la recherche des Poï’z, des petits badges qui permettront de découvrir le véritable trésor. Objectif : s’amuser à résoudre des énigmes tout en partant à la découverte du patrimoine des sites proposant l’activité. Autre nouveauté : la piste cyclable "Flow Vélo", un circuit de 290 km allant de l’île d’Aix jusqu’à Thiviers, en Dordogne. Une manière ludique et sportive de découvrir les bords de Charente et les différents lieux touristiques du secteur. L’itinéraire longe une partie du fleuve et passe par les deux départements du même nom. Avec désormais cinq grands itinéraires cyclistes, la Charente-Maritime a reçu le prix Destination vélo 2017 au Salon mondial du Tourisme. Pour parfaire sa réputation, le département a décidé de mettre en place un tout nouveau dispositif pour favoriser le cyclotourisme : Loopi, une application pour ordinateurs destinée à préparer ses promenades. À l’aide d’une caméra à 360°, les différents itinéraires cyclistes ont été filmés et pourront être visionnés à l’avance par ceux qui souhaitent les emprunter. Les sites touristiques et les hébergements y seront également spécifiés. L’aquarium de La Rochelle, le lieu le plus visité en 2016 Cette année encore, des milliers de visiteurs se presseront sur les différents sites touristiques du département. Classé dans les dix lieux les plus fréquentés de France (hors région Île-de-France), l’aquarium de La Rochelle reste le site le plus visité du département avec près de 800 000 personnes accueillies l’an dernier. Avec plus de 700 000 visiteurs annuels, le Zoo de la Palmyre se classe en deuxième position. Le chantier de L’Hermione, le phare de Chassiron et les Tours de La Rochelle viennent compléter le classement des sites les plus attractifs de la Charente-Maritime. Des touristes venus de toute la France Durant le printemps 2017, la majorité des touristes ayant séjourné en Charente-Maritime venait de la région Île-de-France. Une partie était également issue de la Nouvelle-Aquitaine. Une clientèle locale beaucoup moins présente lors de la haute saison où les touristes viennent d’autres régions telles que les Pays de la Loire, le Centre ou encore l’Auvergne-Rhône-Alpes. Environ 15 % des touristes des mois de juillet et août viennent de l’étranger. Le public de l’été est également plus familial que celui du printemps, principalement composé de couples ou de retraités.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Tourisme : un été rayonnant pour la Charente-Maritime