Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Charente-Maritime. Les feux de récolte, le danger des moissons

Actualités​. La campagne de prévention des feux de récolte à destination des agriculteurs est lancée en Charente-Maritime.

Charente-Maritime. Les feux de récolte, le danger des moissons
152 feux de récolte ont emporté environ 150 hectares de champs en 2022 - © Carine Fernandez

L'an dernier, 152 feux de récolte ont emporté environ 150 hectares de champs principalement en Aunis et en Saintonge. Les engins agricoles utilisés intensivement sous de grosses chaleurs en sont la première cause. C'est pourquoi le service départemental d'incendie et de secours (SDIS 17), en partenariat avec la Chambre départementale d'agriculture (CA17) et la préfecture de la Charente-Maritime, renouvelle sa campagne de communication et de prévention des risques à destination des agriculteurs. Mais aussi des entreprises sous-traitantes de travaux agricoles, "plus imperméables à ce genre de dispositifs de prévention car ils ont des contrats à remplir", souligne Nicolas Basselier, le préfet.

“Il faut nettoyer les machines”

C'est par le biais d'un kit de communication "disponible où tous les agriculteurs sont présents", et d'une campagne vidéo, notamment visible sur le site du SDIS 17, à destination des acteurs du monde agricole que les institutions misent pour développer cette campagne de prévention.

Une prévention qui porte des gestes de "bon sens" comme l'indique Muriel Penon de la CA17 : "L'année dernière, la moindre étincelle faisait que les récoltes partaient en fumée, les chaumes et parfois le matériel. Il faut nettoyer les machines, les dégraisser et avoir toujours des extincteurs à l'intérieur." Des conseils sur les meilleurs moments de la journée pour moissonner et sur la façon même de le faire sont notamment visibles dans la vidéo.

Sylvie Gatineau, maire de St-Jean-de-Liversay, qui accueillait les officiels pour la présentation du dispositif s'est dite prête à informer ses administrés également, les habitations étant riveraines des champs : "Ils peuvent être témoins d'un incendie, s'ils sont nombreux à être sensibilisés ils seront plus réactifs." Cela tombe bien car le SDIS 17 met aussi à disposition des publireportages qui ont toute leur place dans les bulletins municipaux.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Charente-Maritime. Les feux de récolte, le danger des moissons