Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

XV de France. Les 3 souvenirs de l'historien rochelais Jean-Michel Blaizeau

Actualités​. Historien du sport, passionné de rugby et ancien dirigeant du Stade Rochelais, Jean-Michel Blaizeau nous raconte ses trois souvenirs les plus marquants du XV de France en Coupe du Monde. Trois matchs - deux victoires et une défaite - qui résonnent encore aujourd'hui pour les amateurs de ballon ovale.

XV de France. Les 3 souvenirs de l'historien rochelais Jean-Michel Blaizeau
La tunique bleue du XV de France... Des émotions uniques depuis 1906 - Wiki commons

Coupe du monde 1987, demi-finale Australie - France, le 13 juin à Sydney.

" C'est mon premier grand souvenir. On bat l'Australie chez elle (victoire 24 à 30, N.D.L.R.), en demi-finale. Ça a été quelque chose de très fort. En toute fin de match, l'arrière Serge Blanco inscrit un essai en coin.Je crois que cet essai de la victoire vient conclure une action où tous les joueurs français ont touché le ballon. On revient du bout du monde, car il me semble qu'on est mené une bonne partie du match. Un match qui a un peu été notre finale car on n'a pas tenu la route en finale face aux All Blacks (défaite 29 à 9 face à la Nouvelle-Zélande, N.D.L.R.). "

Pour Jean-MIchel Blaizeau, les grands favoris de cette Coupe du Monde sont l'Afrique du Sud et la France - © Archives LH17

Coupe du monde 1995, demi-finale Afrique du Sud - France, le 17 juin à Durban.

" Une demi-finale perdue dans des conditions dantesques, avec des actions folles sur un terrain devenu une "piscine", malgré les efforts du personnel pour tenter d'évacuer l'eau avant le match. Je me souviens que Thierry Lacroix fait un match énorme, et d'un essai de Benazzi qui tombe avec le ballon sur la ligne d'en-but en heurtant Philippe Saint-André. L'essai n'a pas été validé, la vidéo n'existait pas à l'époque... C'était impensable. Quelque part, l'Afrique du Sud gagne le match (19 à 15, N.D.L.R.) sur cette action. Puis elle remportera la finale contre les Blacks après prolongations (15 à 12, N.D.L.R.), devant le président Nelson Mandela. "

Coupe du monde 2007, quart-de-finale Nouvelle-Zélande - France, le 6 octobre à Cardiff.

" Là encore, les Blacks étaient hyper favoris. La charnière, composée de Jean-Baptiste Élissalde et de Lionel Beauxis (puis Frédéric Michalak), fait un match fou. Je me souviens notamment de l'essai de Jauzion. Juste avant, l'arrière Damien Traille fait une passe à Michalak, qui redonne aussitôt le ballon à Jauzion qui va aplatir. Les Blacks ont dit que la première passe était en-avant, mais il lui donne main à main, donc c'est compliqué de savoir. Et puis la vidéo n'existait pas à l'époque... Les Français l'emportent (victoire 18 à 20, N.D.L.R.) et se qualifient pour les demies contre l'Angleterre. "

Le prochain ouvrage de Jean-Michel Blaizeau, Un doublé pour l'éternité (éditions de l'Ara), sera consacré à la saison 2022-2023 du Stade Rochelais. Possibilité de souscrire sur blaizeau.jeanmichel@neuf.fr jusqu'au 30 septembre.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

XV de France. Les 3 souvenirs de l'historien rochelais Jean-Michel Blaizeau