Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Rochefort. 20 000 visiteurs pour Oceana Lumina en 2024 ? "Ce n'est pas un objectif déraisonnable"

Actualités​. Le parcours nocturne de l'Arsenal des Mers, Oceana Lumina, n'a pas encore trouvé son public à Rochefort. Mais l'Agglomération espère bien redresser la barre avec une exploitation resserrée à la haute saison.

Rochefort. 20 000 visiteurs pour Oceana Lumina en 2024 ? "Ce n'est pas un objectif déraisonnable"
Si en juillet, la clientèle a été majoritairement rochefortaise, 57,4 % des visiteurs du mois d'août étaient des touristes - © Archives L'Hebdo 17

Initialement prévu en fin d'année dernière, le bilan de la saison 2023 du parcours Oceana Lumina a finalement été présenté le jeudi 18 janvier à l'occasion du conseil communautaire. C'est Sébastien Bourbigot, vice-président de la Communauté d'Agglomération en charge du tourisme qui est brièvement revenu sur les chiffres clés 2023.

13 458 visites en 2023

Oceana Lumina a ainsi attiré 13 458 visiteurs durant ses deux mois d'exploitation : 4 394 entrées en juillet et 9 064 en août (+2 % sur un an). Le déficit de fonctionnement du parcours s'établit cette année à 175 000 € pour les 49 soirées d'exploitation, contre 352 800 € l'an passé (85 soirées d'exploitation).

Dans les rangs de l'opposition, pas franchement enthousiasmée par le parcours imaginé par les Québécois de Moment Factory, une question est revenue dans les débats par l'intermédiaire de Christophe Escuriol : "Quelles sont les conditions contractuelles qui nous lient à Moment Factory et qui nous font faire le choix de ne pas résilier le contrat ?" L'élu rochefortais a aussi mis sur la table la proposition de gratuité du parcours.

Une idée écartée par le vice-président : "On s'est posé la question. Techniquement, c'est compliqué car si demain on a 3 000 personnes qui viennent, on ne peut pas les accueillir. On a des contraintes techniques et on ne fera pas plus de visiteurs à la fin."

"Moment Factory respecte ses obligations"

Même son de cloche pour Hervé Blanché, le président, qui estime qu'il s'agit-là d'une "fausse bonne idée" : "On aggraverait le déficit." Ce dernier balaye aussi d'un revers de manche l'idée de résiliation du contrat : "Un contrat se résilie quand il y a une faute des parties [...] Moment Factory respecte ses obligations et il n'y a aucune faute à lui reprocher. Je ne vois pas sur quelle base on pourrait résilier le contrat avant échéance."

Enfin, Sébastien Bourbigot a donné quelques indications sur les ambitions 2024  : "20 000 visiteurs, ce n'est pas un objectif complètement déraisonnable", notant au passage une météo défavorable au pic de la saison 2023, début août. 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Rochefort. 20 000 visiteurs pour Oceana Lumina en 2024 ? "Ce n'est pas un objectif déraisonnable"