Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

St-Laurent-de-la-Prée. La ferme expérimentale de l'Inrae au Salon de l'agriculture

Actualités​. La ferme expérimentale de St-Laurent-de-la-Prée (Charente-Maritime) sera mise à l'honneur par l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (Inrae) à l'occasion de la « grande messe » de la ruralité : le Salon de l'agriculture.

St-Laurent-de-la-Prée. La ferme expérimentale de l'Inrae au Salon de l'agriculture
La ferme expérimentale de St-Laurent-de-la-Prée possède un troupeau de 50 vaches maraîchines - © Capture vidéo - INRAE SLP

Le Salon international de l'agriculture se tiendra du 24 février au 3 mars au parc des expositions de la porte de Versailles, à Paris. Pour cette « grande messe » de la ruralité, plus d'un millier d'exposants de France métropolitaine et d'Outre mer sont une nouvelle fois attendus. Parmi eux : l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (Inrae).

L'organisme a décidé cette année de mettre à l'honneur ses unités expérimentales. "Ces unités et dispositifs expérimentaux permettent de co-construire des solutions grandeur nature avec les acteurs de terrain, dont les agriculteurs, pour produire mieux, notamment en réduisant l'usage des pesticides, s'adapter au changement climatique et préserver les ressources naturelles", souligne l'Inrae.

C'est ainsi que l'équipe de la ferme expérimentale polyculture-élevage de Saint-Laurent-de-la-Prée fera partie des dix équipes mises en avant par l'Inrae à Paris.

Un troupeau de 50 vaches maraîchines

Elle représentera la région Nouvelle-Aquitaine aux côtés de l'unité Ferlus, située à Lusignan dans la Vienne. La ferme saint-laurentaise, au cœur des marais littoraux, travaille sur l'adaptation des élevages du marais poitevin et leur rôle dans la préservation des paysages et de la biodiversité.

Avec un troupeau de 50 vaches maraîchines, et la culture de différentes espèces végétales pour l'alimentation animale et humaine, elle conduit des recherches pour accompagner la transition environnementale des exploitations agricoles. Cette « expérimentation système Transi'marsh » vise à relever plusieurs défis : restaurer la biodiversité terrestre et aquatique, approvisionner le territoire en alimentation humaine de proximité, contribuer à l'atténuation du changement climatique, assurer la viabilité du système.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

St-Laurent-de-la-Prée. La ferme expérimentale de l'Inrae au Salon de l'agriculture