Découvrez L'Hebdo de Charente-Maritime en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Surgères. Au chevet des sépultures de personnages locaux, ils font perdurer la mémoire

Actualités​. La tombe de Paul Rouvier ne disparaîtra pas en raison des affres du temps grâce à L'Atelier du patrimoine en pays surgérien. Zoom sur cette association de Surgères qui s'attache à faire perdurer la mémoire.

Surgères. Au chevet des sépultures de personnages locaux, ils font perdurer la mémoire
Jany Grassiot, membre actif de l'association , et Gérard Brin, président de L'Atelier du patrimoine en pays surgérien - © C.F.

Paul Rouvier, aujourd'hui méconnu, est un personnage important de l'histoire locale de Surgères. "Ancien sénateur, ancien maire", c'est ainsi que Gérard Brin, président de L'Atelier du patrimoine en pays surgérien, campe le décor. L'homme politique, issu du groupe de la Gauche démocratique, a, en effet, été élu à la tête de Surgères en 1894. Il a aussi été vice-président du Conseil général de la Charente-Inférieure et sénateur de la...

Il vous reste 90% de l'article à lire.

Vous devez bénéficier d'un abonnement premium pour lire l'article.

Abonnement sans engagement
Déjà abonné ? Connectez-vous
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Surgères. Au chevet des sépultures de personnages locaux, ils font perdurer la mémoire